Chasseur de rimes

Au sortir de sa Passion d’Avril, Jean-Luc Lécaillé nous avait donné rendez-vous sur les bancs de « Les colles buissonnières »

Mais fidèle à son habitude, le poète d’Achicourt a musardé en chemin, flairant les bons mots, traquant les rimes riches, débusquant les expressions rares, dénichant les citations et les proverbes de tout poil.

Jean-Luc Lécaillé les a chassés, çà et là, comme un enfant chasse les papillons, au gré de son humeur et au hasard de ses rencontres.

Et puis, sciemment et patiemment, Jean-Luc Lécaillé s’est amusé à leur donner une nouvelle raison d’exister.

Amoureux des mots, il a joué avec eux, il a remanié et malmené les expressions, défié les citations, détourné de leur sens les proverbes, en usant de sa plume distraite comme d’une arme de charme, d’humour et de dérision.

Alors le CHASSEUR DE RIMES nous présente aujourd’hui une dictionnaire de 250 mots, illustrés par 100 nouveaux textes et 500 citations ou expressions, revues et corrigées.

 

Extraits

C’est toujours la même rengaine
Toujours le même refrain
Toujours les mêmes maux qui reviennent
L’histoire ne sert aryen
Hommes traqués braqués capturés
Parqués comme du bétail
Humiliés meurtris torturés
Ca n’est pas qu’un détail

Stop à ces cris de haine
Stop on sait où ça mène

C’est toujours la même rengaine
Toujours le même refrain
Toujours la même folie humaine
Qui s’en va qui revient
Attention y a vraiment danger
Et si vous ne faites pas gaffe
Comme d’autres vous serez piégés
Vous serez pris dans la rafle…

(extrait de La même rengaine)

A l’orée d’un bois
Un cerf aux abois
Boit dans un étang
Paisiblement
Tant qu’il n’entend pas
A cent pas de là
Des chiens furieux haletant

Des chiens qui aboient
Des chiens qui accourent
Pour une chasse à courre
D’un autre temps
Des chiens sur ses traces
Des chiens qui le chassent
Sous un soleil éclatant

Comment être pour
Cet odieux parcours
Du cœur battant
Où le cerf luttant
Seul contre la meute
Seul contre le meurtre
Sort toujours perdant

Sourd au son du cor
Le cerf boit encore
Sans savoir que la mort l’attend
Une mort horrible
Une mort terrible
Mais se sauvera-t-il à temps

Avant sacrilège
Qu’il soit pris au piège
De ce cortège ambulant
Et qu’à bout de course
Les hommes à ses trousses
L’exécutent à bout portant

Quand l’étau se resserre
Que peut faire le cerf
Mourir au printemps
Mort contre nature
Contre une clôture
Mort d’épuisement

Honteuse parade
Odieuse mascarade
D’un temps révolu
Cynique spectacle
D’une bête qu’on traque
Et qui n’en peut plus

Y a pas de miracle
Au dernier obstacle
La bête s’est tue
Sans même que la horde
De chiens lui accorde
Le moindre salut

Comment être pour
Cet odieux parcours
Du cœur battant
Comment être pour
Cette chasse à courre
A court d’arguments

(extrait de Chasse à courre)

Depuis
Le temps
Des seigneurs
Et des serfs
L’essor
Des faons
Dépend
Du sort
Des cerfs

Actuellement
Le sort
Des cerfs
Dessert
L’essor
Des faons
Les faons
L’apprennent
A leurs dépens…

(extrait de Histoire de faons et de paons)

Argent :
On perd sa vie à devoir la gagner, c’est rageant !

Armée :
L’armée serre la vis
L’armée sert le vice

Cocu :
Qui ne pense qu’au cul
Devient un jour cocu !

Déception :
La déception naît souvent d’un trop plein d’illusions.

Excuse :
Explication confuse !

Fidélité :
La fidélité ? je fais fi d’elle !

Génétique :
Gènes et tics !
Pour ou contre le clonage de l’homme ?
Ceux qui ne voient pas la gêne éthique
Sont pour
Et ceux qui sont gênés tiquent…

Identité :
L’identité de l’homme, c’est l’âme !
L’homme est si peu sûr de son identité
Qu’on exige des preuves de sa virilité

Inné :
Pourquoi l’inné ne serait-il pas la somme d’acquis définitifs ? Affirmatif

Justice :
Quand la justice est injuste, il est juste de la condamner.

Lunettes :
Pour voir plus net !

Mécène :
Je médite
Tu m’édites !

Morale :
Ce qui est légal n’est pas forcément moral !

Mystique :
Trop de mystificateurs passent pour des mystiques…

Naître :
Naître c’est déjà mourir

Nazi : Brutalement !…

Paix :
La guerre faut pacifier
La paix je n’y crois guère

Paradoxe :
La pluie tomba aussi sec !

Plaisir :
Le plaisir n’est-il pas la fin du désir ?

Ponctualité :
On n’apprécie jamais à sa juste valeur
Le train qui arrive à l’heure

Rimes riches :
L’envie de Tapie désormais c’est d’être acteur
Histoire de faire taire à jamais ses détracteurs

Rite : Les rites m’irritent…