Double JE

DOUBLE JE est un dictionnaire de 2500 citations plus ou moins connues, revues et corrigées, pour la plupart d’entre elles, par la plume de Jean-Luc Lécaillé.

      En parodiant avec humour et légèreté, sagesse et réalisme, des mots d’auteurs célèbres, Jean-Luc Lécaillé s’amuse à donner sens et naissance à de nouvelles citations plus vraies que nature.

 Excitation de l’esprit, curiosité des mots. Alors  :

    « L’armée, c’est la nation  »     devient        « L’armée, c’est la ration »
« Hâtez-vous lentement »    « Ratez-vous lentement »
« Les bons bras font les bonnes lames  »     « Les bons bois font les bonnes flammes »
« La vie de la femme, c’est l’homme »    « L’avis de la femme, c’est l’homme »
« Où le père est passé passera l’enfant »       « où le cerf est passé passera le faon »

        DOUBLE JE nous permet ainsi de (re)découvrir, avec plaisir, des citations classiques mais aussi de pénétrer la pensée de l’auteur, souvent malicieuse et pleine de bon sens.

 

Extraits

ACHEVER

Si tu te baignes, baigne-toi complètement. (proverbe malaisien)
Si tu te peignes, peigne-toi complètement.

ACTE

Ce n’est pas l’acte qui est important
C’est le sens qu’il prend pour l’autre.
(Passion d’Avril)

L’acte est le fait pour une chose d’exister en réalité. (Aristote, 384-322 av. J.-C., Métaphysique)

La vérité de l’intention, c’est l’acte. (Réflexion fête)

L’événement juge les actes. (Ovide, 43-av. J.-C.-18 ap. J.-C., Les Héroïdes)
L’événement juge les tracts.

Nous ne donnons, jamais, les raisons véritables de nos actes. (Siegfried, 1875-1959, Quelques maximes)
Nous ne donnons jamais les raisons véritables de nos pactes.

ACTION

Nos bonnes actions sont souvent plus troubles que nos péchés. (Marcel Aymé, 1902-1967)
Agir vaut mieux que précher.

ADAPTATION

Selon le bras, la saignée. (Bonum spatium, manuscrit du XIV ème siècle)
Selon le bras, la cognée.
Selon le bois, la cognée.

Selon le temps, la manière. (proverbe au vilain, XIII ème siècle)
Selon le sang, la bannière.

Selon le vent, la voile. (cité par Mathurin Régnier, 1573-1613, Satires)
Selon le temps, la toile.

ADRESSE

Les bons bras font les bonnes lames. (proverbe français)
Les bons bois font les bonnes flammes.

ADULTE

Etre adulte, c’est être seul. (Rostand, 1894-1977, Pensée d’un biologiste)
Etre inculte, c’est être seul.

La plupart des adultes ne vous parlent qu’au nom de la place qu’ils ont péniblement acquise dans la société. (Christian Bobin, La merveille et l’obscur)

AGE

Avec l’âge, ne pas achever peut donner l’illusion d’entreprendre encore. (R Mallet, Apostilles)

Ce qui me gêne, ce n’est pas mon âge, mais l’âge des gens qui ont mon âge. (R. Ferdinand, 1898-1967)

Je suis dans la fleur d’un âge qui commence à sentir le chrysanthème. (R. Lassus)

Je ne pas vous dire mon âge, il change tout le temps. (A. Allais, 1855-1905)

AFFRONTER

Soyez effronté et vous réussirez.
Sachez affronter et vous réussirez.

AGIR

Agir, c’est se protéger. (F. Giroud, Ce que je crois)
Agir, c’est s’alléger.

Il faut agir en homme de pensée et penser en homme d’action. (Bergson, 1859-1941, Ecrits et Paroles)

Que de choses il faut ignorer pour agir. (Paul Valéry, 1871-1945, Choses tues)

AIMER

Aimer, c’est avoir du plaisir à voir, à toucher, sentir par tous les sens, et d’aussi près que possible, un objet aimable et qui vous aime. (Stendhal, 1783-1842)

Aimer, c’est célébrer en permanence la rencontre de deux solitudes. (Tahar Ben Jelloun)

Aimer, c’est découvrir la vérité au-delà des apparences et choisir ce qui dure contre ce qui s’évanouit. (Jean D’Ormesson, La douane de mer)

Aimer, c’est pouvoir jouir et se réjouir de quelque chose. (André Comte-Sponville, Petit traité des grandes vertus)

Aimer, c’est préférer un autre à soi-même. (Paul Léautaud, 1872-1956)

Aimer, c’est trouver sa richesse hors de soi.
(Alain, 1868-1951, Eléments de philosophie.)
Aimer, c’est trouver sa sagesse hors de soi.

Aimer une femme, c’est surestimer la différence qui existe entre une femme et une autre. (G-B Shaw, 1856-1950)

On ne récolte pas toujours ce qu’on sème.
On ne récolte pas toujours ceux qu’on aime.

ALCOOL

Après le silex…l’alcool est le plus ancien compagnon de l’homme.(Raymond Dumay)
Après le sexe…l’alcool est le plus ancien compagnon de l’homme.

Dieu a créé l’alcool pour que l’homme oublie sa femme.

 

Avril 2003

Avril 2003


Juin 2003