La raison d’être

LA RAISON D’ÊTRE est un dictionnaire de citations de référence (4000 citations pour 1600 mots). Dans ce dictionnaire, l’auteur collectionne les citations mais pas n’importe lesquelles  : uniquement celles qui définissent un mot par le verbe « être » et son complément. Par souci de simplicité et d’efficacité. Exemples :

  • L’expérience, c’est le nom que chacun donne à ses erreurs (Renard)
  • La mélancolie, c’est le bonheur d’être triste (Hugo)
  • L’éthique, c’est l’esthétique du dedans (Reverdy)

LA RAISON D’ETRE de ce dictionnaire tient dans cette originalité.

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

La Voix Du Nord (16/08/2013) :
plume en main, Jean-Luc Lécaillé s’est trouvé une nouvelle «raison d’être»

Lire l’article complet

L'Echo du Pas-De-Calais (04/06/2013) :
Les citations sont « La raison d’être » de Jean-Luc Lécaillé

 

Observateur de l'Arrageois

(26/05/2013) :
Pour Jean-Luc Lécaillé, tout est prétexte à texte

Lire l’article complet

 

L'Avenir de l'Artois

(17/07/2013)
Le dictionnaire de citations, la raison d’être de Jean-Luc Lécaillé

 

 

 

 

Quelques extraits

p75

La raison d'être p75EGLISE L’église est bien charitable : elle donne des indulgences
dont elle a bien besoin.
EGO L’ego est un je d’enfant. (Lessard, L’enjeu des mots)
EGOISME Moi de 365 jours.
EGOISME L’égoïsme est semblable au vent du désert qui dessèche
tout. (La Rochefoucauld-Doudeauville, Mémoires)
EGOISTE
J’appelle égoïstes, ceux qui ne pensent pas à moi.
(D’Ormesson, C’est une chose étrange à la fin que ce
monde)
EGOISTE Dénué de respect pour l’égoïsme des autres. (Bierce, Le
dictionnaire du diable)
EGOISTE Le véritable égoïste est celui qui ne pense qu’à lui quand il
parle de vous. (Dac, Les pensées)
EGOUT Tous les égouts sont dans la nature. (Coluche)
ELECTION Opération par laquelle des citoyens libres se choisissent
des maîtres. (Hardwick)
ELEGANCE L’élégance est un résultat de la justesse et de l’agrément.
(Voltaire, Dictionnaire philosophique)
ELEVATION
L’élévation est au mérite ce que la parure et aux belles
personnes. (La Rochefoucauld, Réflexions ou sentences et
maximes morales)
ELITE L’élite, c’est la canaille. (Becque, Notes d’album)
ELOQUENCE La véritable éloquence consiste à dire tout ce qu’il faut et
à ne dire que ce qu’il faut. (La Rochefoucauld, Maximes)
ELOQUENCE L’éloquence est la lumière qui fait briller l’intelligence.
(Cicéron, Brutus)
EMANCIPER Emanciper la femme, c’est excellent, mais il faudrait avant
tout lui enseigner l’usage de la liberté. (Zola, Chroniques)
EMEUTE
L’émeute, c’est quand le populaire est battu : tous des
vauriens. La révolution c’est quand il est le plus fort : tous
des héros. (Sardou, Rabagas)
EMMERDANT Emmerdant : le mal de mer et le mal de dents. (Leiris)
EMPIRE L’empire est aux flegmatiques. (Saint-Just, Fragments…)
EMPIRISME
L’empirisme n’est point la négation de la science
expérimentale, comme semblent le croire certains
médecins, ce n’en est que le premier état. (C. Bernard,
Introduction à l’étude de la médecine expérimentale)

 

p86

La raison d'être p85EXACTITUDE L’exactitude est la politesse des rois. (Louis XVIII)
EXAGERATION Tout ce qui est exagéré est insignifiant. (Talleyrand-
Périgord, Trait d’union)
EXCENTRIQUE Ancien petit ami impuissant. (Baffie, Le dictionnaire)
EXCES Deux excès : exclure la raison, n’admettre que la raison.
(Pascal, Pensées)
EXCES L’excès de nectar est un poison. (proverbe indien)
EXCES L’excès en tout est la vertu de la femme. (Goncourt,
Journal)
EXCES L’excès est une preuve d’idéalité : aller au-delà du besoin.
(Flaubert, Carnets)
EXCISER Exciser, c’est mutiler. (Lécaillé, La raison d’être)
EXCITATION L’excitation est la méditation du corps. (Lécaillé, La
raison d’être)
EXCUSE Explication confuse. (Lécaillé, Chasseur de rimes)
EXCUSE L’excuse est pire que la faute. (citation libanaise)
EXCUSER Poser les fondations d’une future offense. (Bierce, Le
dictionnaire du diable)
EXEMPLE La route est longue par le précepte mais courte et facile par
l’exemple. (Sénèque, Lettres à Lucilius)
EXIL L’exil est une espèce de longue insomnie. (Hugo, Ce que
c’est que l’exil)
EXISTENCE
Nos existences sont en réalité, par l’hérédité, aussi pleines
de chiffres cabalistiques, de sorts jetés, que s’il y avait
vraiment des sorcières. (Proust, A la recherche du temps
perdu)
EXISTENCE
Il y a deux catastrophes dans l’existence : la première,
c’est quand nos désirs ne sont pas satisfaits, la seconde,
c’est quand ils le sont. (Shaw)
EXISTENCE L’existence tout entière est un combat ; la vie, c’est de la
victoire qui dure. (Martin du Gard)
EXISTER Exister, c’est résister. (Lécaillé, Chasseur de rimes)
EXISTER
Exister pour nous c’est sentir. Notre sensibilité est
antérieure à notre intelligence et nous avons des sentiments
avant des idées. (Rousseau)

p134

L
La raison d'être p134LAC C’est quoi un lac ? Une immense flaque dans laquelle je
peux me noyer. (Lécaillé, La folle espérance)
LA FONTAINE La Fontaine est un homme affable. (Dard)
LAGON En, intimité maritime, le lagon est à la lagune ce que
chacun est à chacune. (Dac)
LAIE
Qui sont les laies – Les laies sont les femelles des sangliers
– Laissons les laies – Aller sur les sentiers – Les chemins
forestiers – Goûter les fruits des noisetiers… – En toute
liberté… (Lécaillé, Chasseur de rimes)
LANGAGE Le langage ne se refuse qu’à une chose, c’est à faire aussi
peu de bruit que le silence. (Ponge, Tome premier)
LANGAGE Tout vrai langage est incompréhensible. (Artaud, Ci-gît)
LANGUE
Une langue est une logique. On écrit bien, lorsqu’on
exprime une idée ou une sensation parle mot juste. Tout
le reste n’est que pompons et falbalas. (Zola, Le Roman
expérimental)
LANGUE Une langue est une logique. (Zola, Les romanciers
naturalistes)
LARME Les larmes ne sont un aphrodisiaque qu’à vingt ans. (de
Chazall, Poèmes)
LARME Les larmes sont l’extrême sourire. (Stendhal, De l’amour)
LARME Les larmes, c’est comme les crevettes grises : plus elles
sont salées, meilleures elles sont. (Dard)
LEGENDE Les légendes, c’est ce qui relie les gens. (Lécaillé,
Chasseur de rimes)
LEPREUX Persona non gratta. (Baffie, Le dictionnaire)
LETTRE Une lettre est une conversation écrite. (Gracian, Oraculo
manual)
LEVITATION La lévitation faut l’éviter pour ne pas tomber de haut.
(Lécaillé, La raison d’être)
LEZARD
Quel est l’animal qui est capable de se séparer de sa queue
pour échapper à un prédateur ? Le lézard (je rassure leur
compagne, ça repousse) (Lécaillé, La folle espérance)
LIAISON
La plupart des liaisons sont faites de « laissés pour
compte » qui se rencontrent et trompent ensemble leurs
regrets. (Léautaud, Propos d’un jour)

p161

La raison d'être p161NAVIRE Les navires sont des mouches dont la toile d’araignée est
la mer. (Hugo)
NAZI Officier qui a su faire contre mauvaise fortune bunker.
(Baffie, Le dictionnaire)
NAZI Brutalement. (Lécaillé, Chasseur de rimes)
NEANT
Si le néant est l’absence de toute chose, comment le néant
a-t-il pu cesser d’être le néant et engendrer de l’Etre ?
(Lécaillé, La folle espérance)
NEANT
Attribuer au néant des propriétés physiques, c’est déjà
penser le néant comme n’étant plus le néant. (Lécaillé, La
folle espérance)
NEANT Le néant, c’est l’univers sans moi. (Suarès, Ignorées du
destinataire)
NECESSAIRE Le joli, c’est le nécessaire. (Hugo, Les travailleurs de la
mer)
NECESSAIRE Tout ce qui est nécessaire n’est jamais ridicule. (Cardinal
de Retz, Mémoires)
NECESSAIRE
Ce qui est nécessaire, c’est la solitude du coeur et de
l’esprit. Si vous ne l’avez pas, fussiez-vous seul au monde,
vous n’êtes pas solitaire. Si vous l’avez, fussiez-vous
mêlé à toutes les foules du monde, vous êtes solitaire. (de
Rusbrock, De l’ornement des noces spirituelles)
NECESSITE La nécessité est mère de l’invention. (Swift, Gulliver’s
travels)
NECESSITE La nécessité est la meilleure des vertus. (Shakespeare)
NEGOCIATION Se trop ériger en négociateur n’est pas toujours la meilleure
qualité pour la négociation. (Cardinal de Retz, Mémoires)
NEIGE Qu’est-ce que la neige ? Un peu de froid, beaucoup
d’enfance. (Bobin, L’autre visage)
NEIGE La première neige est le sourire des morts. (Bobin, Les
ruines du ciel)
NEZ
C’est un roc !…c’est un pic…c’est un cap ! – Que dis-je,
c’est un cap ? …c’est une péninsule ! (Rostand, Cyrano
de Bergerac)
NEZ Le nez de Cléopâtre : s’il eût été plus court, toute la face
de la terre aurait changé. (Pascal, Pensées)
NIHILISTE C’est celui qui ne croit en rien, même pas à ce qui est.
(Comte-Sponville, Dictionnaire philosophique)

p228

La raison d'être p228TERRE PROMISE La terre promise est toujours de l’autre côté du désert.
(Havelock Ellis, La danse de vie)
TERREUR La terreur est humaine. (Lécaillé, Légitime défiance)
TERROIR Un terroir, c’est un territoire plus la main de l’homme.
(Lécaillé, La raison d’être)
TERRORISME
Le terrorisme, c’est l’usage des armes contre une
démocratie qu’on ne peut vaincre politiquement. (Lécaillé,
La raison d’être)
TETE Une tête bien faite est mieux qu’une tête bien pleine.
(Montaigne, Essais)
TEXTE Un texte c’est comme un tableau – Pour ne pas le rater –
Faut savoir l’arrêter. (Lécaillé, Impératif présent)
TEXTE La vérité d’un texte n’est jamais unique. Elle est plurielle.
(Lécaillé, Passion d’avril)
THEATRE Le théâtre, c’est simple : tu t’assieds dans le noir et tu
écoutes la lumière. (Bobin, Ressusciter)
THEATRE
L’avenir du théâtre est sombre. Shakespeare est mort,
Molière est mort, et moi-même, je ne me sens pas très
bien. (Shaw)
THEORIE
Une théorie, c’est grand. Un brin d’herbe, c’est petit. Une
théorie, c’est puissant et sévère. Un brin d’herbe, c’est
fragile et souvent rieur. (Bobin, Autoportrait au radiateur)
THEORIE La théorie est opposée au principe du libre arbitre,
l’expérience est en sa faveur. (Johnson, Boswell’s)
THEORIE Toute théorie n’est bonne qu’à condition de s’en servir
pour passer outre. (Gide, Journal)
THEORIE Toute théorie est symptôme. (Dolto)
TIC Les tics, c’est l’inesthétique du devant. (Lécaillé, Double je)
TIMIDITE La timidité, c’est la forme ultime de l’orgueil. (Lécaillé,
La raison d’être)
TIMIDITE
La timidité est le résultat de l’opinion généralement
exagérée qu’on se fait du mérite des autres. (Rohan-
Chabot)
TIRASSE Comment s’appelle le filet pour prendre la caille ? La
tirasse ! (Lécaillé, Réflexion fête)
TOLERANCE La tolérance est la charité de l’intelligence. (Lemaître)
TOLERER Tolérer, c’est laisser faire ce qu’on pourrait empêcher ou
punir. (Comte-Sponville, Dictionnaire philosophique)

p229

La raison d'être p229TOMBE La tombe est la fin de la journée car c’est dans la tombe
que reste morte la flamme enfermée dans notre esprit.
(Acuna, Devant un cadavre)
TOMBEAU Le vrai tombeau des morts, c’est le coeur des vivants.
(Cocteau)
TOMBER Tomber est permis, se relever est ordonné. (proverbe
russe)
TONG Les tongs sont les strings des pieds. (Lécaillé, La folle
espérance)
TORT C’est déjà avoir tort que d’avoir trop raison. (Lebrun-
Pindare, A M. de Brabcas)
TOUJOURS Toujours et jamais, c’est aussi long l’un que l’autre.
(Triolet, Proverbes d’Elsa)
TOURISME
Le tourisme est l’industrie qui consiste à transporter des
gens qui seraient mieux chez eux dans des endroits qui
seraient mieux sans eux. (Mistler)
TOURISTE Les touristes sont utiles au monde moderne. Il est difficile
de haïr les gens que l’on connaît. (Steinbeck)
TOURNIQUET
Mon tourniquet c’est mon bateau quand il tourne je dis
qu’il avance sur l’eau. (mots d’une petite fille, extrait de
Chasseur de rimes)
TOUSSAINT La Toussaint, c’est la fête de tous les saints à défunts
commerciaux. (Lécaillé, Légitime défiance)
TOUT Tout est dans tout. (Axiome d’Anaxagore)
TOUT Le tout est de changer. (Colette, Mes apprentissages)
TOUT Un seul être nous manque et tout est dépeuplé. (Lamartine,
Premières méditations poétiques)
TOUT Tout est pour tous puisque rien ne reste à aucun. (Frénaud,
Il n’y a pas de paradis)
TRADUCTION La traduction est au mieux un écho. (Borrow)
TRAGEDIE Les tragédies des autres sont toujours d’une banalité
désespérante. (Wilde, Le portrait de Dorian Gray)
TRAIT A travers le trait, un trait d’union est établi entre la pulsion
de l’homme et la pulsion de l’univers. (Cheng)
TRAITRE
Un traître est un homme politique qui quitte son parti pour
un autre. Par contre, un converti est un homme politique
qui quitte son parti pour s’inscrire au vôtre. (Clemenceau)