Réflexion fête

Petit Terrien de rien du tout, vous êtes miro ou quoi ? Jeter le bébé avec l’eau du bain c’est pas très malin.

 Réflexion fête sur vous, sur moi, sur toi émoi, le chihuahua et le curé Dubois Mesdames. Hélas. Choisit-on d’être soi ? A-t-on vraiment le choix ?

Si on avait le choix, mais se choisirait-on aussi bête aussi con qu’on peut l’être parfois ? Je suis ma voie, ma propre voie. Suivez la vôtre. Pierre, Pierre et Paul, Elisa, Lili et Nicolas… Je ne dis que ça. Clin d’œil à Etienne Klein, Hawking, Comte-Sponville, d’Ormesson et Bobin… Chapeau bas.

Réflexion fête sur  l’eau, l’air, le feu, la Terre. Sur l’origine de l’Univers. Sur le temps et l’espace. Et Dieu dans tout ça ? Voyez voyez le résultat. Tout ça pourquoi ? Le bonheur des rencontres. Savourer l’instant présent et goûter à l’envi les plaisirs de la vie. Tout en couleurs, en senteurs, en saveurs, en fruits, en fleurs et cétérachs. Ecrire des  poésies pour enfants dans le jeu et la joie sous le ciel arrageois. Dans ma ville de toujours. Achicourt.

Réflexion fête, écrire c’est quoi ? Peut-être faire la fête aux mots. Des mots cœur, des mots cris…mots d’espoir, mots d’esprit…

Réflexion fête, je ne suis jamais aussi heureux qu’en écrivant parce que la poésie me rend bien plus vivant.

Où se procurer Réflexion Fête ?

Le livre est

  • disponible en librairie
    ou commande par mail : jeanluclecaille@yahoo.fr
  • ou commande à l’adresse suivante  : EPI – 66bis rue Pasteur – 62217 ACHICOURT (15 € + 2 € frais de port). Téléchargez le BON DE COMMANDE à compléter

N’hésitez pas à me contacter pour toute demande spécifique : ECRIVEZ-MOI

Les EXTRAITS

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

(Grand Arras – Décembre 2018 – page 20)
Réflexion fête Jean-Luc Lécaillé

Jouant avec les mots, leurs sons, leurs sens multiples parfois sous-entendus et leurs rythmes, l’Achicourien Jean-Luc Lécaillé a rassemblé 150 de ses textes rimés et sensibles, écrits au fil du temps et sur une trentaine d’années, pour composer son dixième ouvrage. Surprendre un chevreuil au bois de Marœuil ou marcher en belle compagnie vers Agny : cet amoureux du territoire nous donne le temps dans ses évocations poétiques de l’apprécier autrement. Il adresse quelques clins d’œil aux auteurs qu’il apprécie, sait provoquer nos souvenirs d’enfance et fait appel à nos sentiments multiples. « Je ne suis jamais aussi heureux qu’en écrivant parce que la poésie me rend plus vivant. » Jean-Luc Lécaillé partage volontiers ses petits bonheurs et ses réflexions sur la vie.